Lallybroch France

LE forum francophone consacré à la saga du Cercle de Pierre, la fabuleuse oeuvre de Diana Gabaldon et à son adaptation TV, la série Outlander..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 True Blood-Un éternel recommencement... Chapitre 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marian911
Lady of Lallybroch
avatar

Messages : 494
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 29

MessageSujet: True Blood-Un éternel recommencement... Chapitre 5   Lun 28 Juin - 14:33

Chapitre 5

France, Bourbonnais, 1182


Eric considéra avec envie l’équipage qui s’aventurait imprudemment dans la forêt de Messarges à une heure aussi avancée de la nuit. Une quinzaine d’hommes au moins, estima-t-il, escortant une voiture richement décorée. Sur les portes était représenté un lion rouge entouré de huit coquillages bleus. Une famille importante, de toute évidence. Déjà, ses crocs pointaient sous ses lèvres fines. Tout son corps était tendu par l’excitation de la chasse à venir.

- Pas maintenant, fils, lui intima Godric. Ils sont trop nombreux. Nous ne pouvons prendre le risque de nous faire remarquer.

Eric esquissa une mou de dépit, mais obtempéra néanmoins. Jamais il ne discutait les décisions de son créateur.
Ils suivirent l’équipage pendant une bonne heure au moins avant que celui-ci ne se décide enfin à s’arrêter pour établir un campement.

- Les idiots, murmura Godric avec un sourire carnassier.

Les yeux d’Eric étincelèrent. Le dîner était servi.

Les deux vampires attendirent que les hommes soient endormis. Seuls deux d’entre eux restèrent éveillés afin de monter la garde. Ils feraient un excellent repas, songea le Viking.

Le maître et son disciple se placèrent chacun à proximité d’un garde. Avec une parfaite synchronisation, ils se jetèrent sur les deux soldats et les vidèrent de leur sang avant même que ceux-ci n’aient eu le temps d’esquisser le moindre cri. Lorsque leurs proies furent exsangues, Godric fit un signe de tête à l’attention d’Eric et disparut dans la forêt.

Celui-ci s’apprêtait à le suivre lorsque son regard se posa sur une tente dressée au fond du campement. Les étoffes précieuses qui la recouvraient indiquaient que son propriétaire était sans doute de quelqu’un de riche et haut placé. Il songea avec délice à la chair tendre et délicate qu’il trouverait à l’intérieur. Probablement rien à voir avec la peau rude et poisseuse des soldats qui dormaient tout autour de lui. Sans bruit, il se dirigea vers la tente et repoussa le tissu qui en délimitait l’entrée.

Sur un lit de fortune était allongée une jeune fille. Ses longs cheveux blonds, presque châtains, encadraient un beau visage endormi. Elle était richement vêtue d’une robe couleur bleu nuit brodée de fils d’or qui s’accordait à merveille avec son teint de lait.

Eric sourit d’un air satisfait. Elle serait probablement délicieuse à croquer…

Il se pencha doucement au-dessus de la jeune femme et contempla un instant le cou blanc et tendre qu’il s’apprêtait à mordre avec appétit. Lorsque ses yeux remontèrent vers son visage, ils rencontrèrent un regard noir où se mêlaient incompréhension, frayeur et étonnement. Eric porta un doigt à ses lèvres pour lui intimer de se taire. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui obéisse, bien sûr, et il s’apprêtait déjà à se jeter sur sa victime à la moindre tentative de hurlement. Mais étrangement, elle se montra docile. Sur son visage se peint l’expression d’une résignation tranquille. Plus la moindre peur dans ses yeux noirs, nulle haine non plus. Juste l’acceptation de la mort inévitable, et le pardon déjà accordé à son bourreau.

Eric n’avait rencontré cette expression qu’une seule fois au cours de son existence de vampire : sur le visage de son épouse lorsqu’elle avait compris quel monstre il était devenu. Il l’avait laissée vivre, alors, son humanité récemment perdue l’emportant sur son nouvel instinct de tueur. Il laisserait vivre cette femme également. Pour une raison qui le dépassait, il n’avait pas le cœur de la tuer.

Celle-ci dut le comprendre, car un doux sourire se dessina sur ses lèvres fines.

- Quel est ton nom ? demanda tranquillement le Viking.

- Agnès. Agnès de Bourbon, répondit résolument la jeune femme.

- Tu ne dois dire à personne ce que tu as vu ce soir, Agnès. Me comprends-tu ?

Elle acquiesca en silence. Eric ne prit pas la peine de l’hypnotiser. Elle ne dirait rien, il le savait. Il le sentait.

Le vampire jeta un dernier regard sur le visage serein de la demoiselle avant de s’évanouir brutalement dans la nuit.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gabaldon-lallybroch.forumactif.org
 
True Blood-Un éternel recommencement... Chapitre 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TRUE Blood
» True Blood
» True Blood
» True blood
» True Blood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lallybroch France :: LE COIN DES ARTISTES :: Le coin des écrivains :: Les écrits de Marian911-
Sauter vers: